27
Juin-2018

Dauphins Marseille

Actualités   /  

Des Dauphins autour des îles du frioul

 

 

Dauphins, rorquals, globilocéphales… Autant de mammifères marins impressionnants, qui, dans l’imaginaire collectif, ne se trouvent que dans l’océan lointain, au large des côtes, et que seuls les aventuriers et les marins peuvent observer.

Mais que nenni ! Dans le sud de la France, un tour en bateau peut vous réserver bien des surprises !


En effet, à Marseille, de plus en plus de cétacés sont observables. Ces derniers mois, nombre de plaisanciers, de marins, de kayakistes, ont pu en apercevoir et profiter de leur présence.

Alice nous raconte sa rencontre avec un groupe de vingt dauphins:  « Au mois de mai, alors que nous faisions la fête sur un voilier pour célébrer mon mariage tout en nous dirigeant vers les îles du Frioul, une vingtaine de dauphins nous a rejoint, et pendant de longues minutes féeriques, ont donné un spectacle sans égal, régalant nos invités qui n’en ont pas cru leurs yeux. Par la suite, une amie m’a dit que les dauphins se rendent souvent là où se trouvent des femmes enceintes, et ce jour-là, il y avait quatre futures maman à bord ! N’est-ce pas là une histoire emplie de romantisme ? »

Ce sont donc des dauphins qui viennent jouer autour des bateaux et sauter dans les vagues de la mer Méditerranée, des globilocéphales, connus pour leur caractère social, qui se dévoilent hors de l’eau pour dire bonjour aux visiteurs, ou bien plus tristement un rorqual commun qui se perd à l’entrée du vieux-port de Marseille, fort heureusement sauvé par les marins-pompiers dans cette situation périlleuse…

Ce sont donc des êtres marins qui font surface à foison et que l’on peut observer autour des côtes Marseillaises ! 


Mais attention, même si le spectacle est grandiose, il faut savoir respecter certaines règles que nous vous transmettons ici.

En effet, l’observation des cétacés peut être mal faite, et le Groupe d’Etude des Cétacés de Méditerranée (GECEM) nous explique quelles sont les règles simples à suivre afin de respecter ces espèces protégées.

Par exemple, l’approche des cétacés doit se faire selon une trajectoire parallèle à la route des animaux. Il ne faut jamais leur couper la route. Ils pourraient être effrayés, ou bien ne pas voir le bateau…

. Dès le repérage des cétacés une vitesse limitée à 5 nœuds est de rigueur.

. Un seul bateau à la fois est autorisé dans la zone d’observation des 300m.

. L’approche d’un groupe de cétacés est à proscrire si l’on constate la présence de nouveau-nés.

. Il est fortement déconseillé de tenter de les toucher, de se baigner à leur proximité ou de les nourrir…

Autant de règles, qui, une fois respectées, nous permettront de voir encore et toujours de telles mammifères marins en mer Méditerranée… un beau message d’espoir.
Nous pourrons continuer à être émerveillés tout en étant en harmonie avec la nature…

Voici un petit récapitulatif de la GECEM, où vous pourrez trouver en plus des règles à suivre, le descriptif des cétacés que vous pouvez rencontrer lors de vos balades en mer.

 

 

Alors, à vos bateaux, paddle, kayak et jumelles, est c’est parti pour un tour d’observation !

0

 goûts / 0 Commentaires
Partager cet article:
S'il vous plaît télécharger le plugin DISQUS

Archives

> <
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec