La flore

LE PATRIMOINE FLORISTIQUE DES CALANQUES:

Dans un climat méditerranéen (chaud et sec), la côte des calanques possède une diversité floristique très importante avec plus de 900 espèces. Le paysage des calanques est formé par la garrigue qui s'établit dans les massifs calcaires en terrain sec et filtrant. Il résulte de la dégradation de la forêt de chênes verts, qui passe progressivement à des peuplements de pin d’Alep puis à la Garrigue.

 

Les arbres et arbustes :

Chêne vert

Genevrier

Pin d'alep

Romarin

Chêne kermes

Pistachier

Arbousier

THYM

les fleurs :

Aphyllante de montpellier

L'immortelle

Ciste de montpellier

Ciste cotonneux

Coris de montpellier

Astérisque maritime

Germandrée Polium

Laser de france

SUR LES FALAISES:

Les falaises des calanques constituent un habitat xérophile (pauvre en eau) orignal pour la flore. De nombreuses espèces végétales protégées et rares sont localisées dans ces falaises littorales sauvages, en paroi, en pied de falaise ou sur des vires.
Pour exemple les falaises Soubeyranes sont constituées de petites vires où règnent un micro-climat et des écosystèmes à part.

Exemple: l’Anthylis cytisoïde est en compétition avec la garrigue sur plateau alors qu’elle est proche des conditions originelles, en présence d’une dizaine d’espèces seulement sur les encorbellements de falaise.

Les végétaux de ces falaises sont représentatifs des adaptations à la sécheresse et sont le témoignage à vérifier d'une flore thermophile (organismes qui ont besoin d'une température élevée pour vivre) ayant trouvé refuge dans ces falaises, au moment des différentes glaciations de l'ère Quaternaire.

À ce titre, ces végétaux, et notamment les ligneux (plantes à tige rigide) constituent une ressource précieuse, adaptés à la sécheresse, d'une grande valeur dans le cadre du réchauffement climatique. Les ligneux des falaises des Calanques pourraient devenir des "unités de conservation" au sens du programme européen « Euforgen » dont l'objectif est la sauvegarde des ressources forestières européennes.

SUR LES ÎLES:

Sur les îles, la végétation halo-résistante (qui résiste au sel) est constituée de garrigues littorales primaires. Cette végétation adaptée aux contraintes locales (vent, sécheresse, embruns) abrite une entomofaune (partie de la faune constituée par les insectes) des climats semi-arides d’Afrique du nord dont certaines espèces sont connues en France uniquement sur les îles de Marseille.

LA RANDONNÉE AVEC UN GUIDE EST L'ACTIVITÉ IDÉALE POUR DÉCOUVRIR LES RICHESSES FLORALES ET FAUNISTIQUES DES CALANQUES.